" Toute après Dieu ! "



           Tota pulchra es
 

Tota pulchra es, Maria.

Et macula originalis non est in te.

Tu gloria Jérusalem.

Tu lætitia Israel.

Tu honorificentia populi nostri.

Tu advocata peccatorum.

O Maria. Virgo prudentissima.

Virgo clementissima.

Ora pro nobis.

Intercede pro nobis ad Dominum Jesum Christum


 




          Tu es toute belle
 

Tu es toute belle, Marie.

Et la faute originelle
n'est point en toi.

Toi qui es la gloire de Jérusalem, la joie d'Israël.

Toi qui es l'honneur de notre peuple.

Toi l'avocate des pécheurs.

Ô Marie, Vierge très prudente.

Vierge très clémente.
Prie pour nous

Intercède pour nous au Seigneur Jésus-Christ.


 

 

 

Dès l'origine, les deux Cœurs étaient unis
d'une manière adorable

 

Jusqu'à notre époque, on avait l'habitude de pratiquer la consécration aux deux Cœurs séparément, d'abord au Sacré Cœur de Jésus et ensuite au Cœur de Marie. La consécration de l'Église universelle et du monde par le Pape en marque l'apogée.

Ainsi, en 1899, le pape Léon XIII consacra l’Église et le monde au Sacré Cœur de Jésus, en 1942 le pape Pie XII voua par un acte semblable l'Église et le monde au Cœur Immaculé de Marie. Le pape Jean Paul II a refait cette même consécration en 1984 et en 2000.

Jésus et Marie sont inséparables. C'est pourquoi on se consacre et s'en remet aux deux Cœurs simultanément.

Dans les litanies du Sacré-Cœur on prie : « Sacré-Cœur de Jésus, formé par l'Esprit Saint en la Vierge-Mère ». Au sein de la Vierge, sous l'impulsion de l'Esprit Saint, Jésus s'est fait homme avec un cœur humain. Depuis l'origine, les deux Cœurs étaient unis d'une manière adorable.

C'était le Cœur de Marie qui était le premier à vénérer le Cœur de Jésus et à saisir les profondeurs de son amour. Marie, mère et éducatrice, forma le cœur humain de son fils. Au moment où la lance du soldat romain perça le cœur de Jésus crucifié, le cœur de Marie fut, lui aussi, transpercé de l'épée des douleurs. Le Sacré-Cœur de Jésus est le reflet même du Cœur de sa Mère.

Dans l'Église, la dévotion au Cœur de Marie et celle au Sacré-Cœur évoluaient simultanément. Le lendemain de la fête du Sacré-Cœur, on se souvient du Cœur Immaculé de Marie ce qui nous témoigne du très haut degré de liaison entre les deux dévotions.

En 1916, pendant les trois apparitions de l'ange à Fatima, l'ange de la paix parlait aussi bien du Cœur de Jésus que de celui de Marie. La Mère se trouve toujours auprès de son Fils ! Lors de la deuxième apparition de la Vierge à Fatima, le 13 juin 1917, Lucie reçut la mission de propager le culte du Cœur Immaculé de Marie, garantissant le salut du monde. A l'époque, la dévotion au Cœur de Jésus était déjà fort pratiquée et mise en valeur.

 

 

17 juin – Message du Sacré-Cœur à Marguerite Marie (1689)

Le Cœur de Jésus dans les apparitions de Marie

Une image contenant mosaïque  Description générée automatiquement

En juin 1675, dans l’octave de la Fête-Dieu, Jésus se manifesta à sœur Marguerite Marie, religieuse au couvent des Visitandines à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire, au centre de la France) et lui découvrit son Cœur en disant cette phrase célèbre :

« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi dans ce sacrement d’amour. Mais ce qui m’est le plus sensible est que ce sont des cœurs qui me sont consacrés qui en usent ainsi ».

C’est pourquoi le Seigneur demanda l’institution d’une fête pour honorer son Cœur. Une autre demande va être faite à la sainte de Paray, celle d’une consécration de la France au Cœur de Jésus par celui dont la naissance temporelle avait été l’occasion en 1638 de la consécration de la France à la Vierge Marie par le roi Louis XIII. On ne sait pas si Louis XIV a eu connaissance du message. Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’il n’y a pas répondu. Pas plus que Louis XIV, ses successeurs ne vont pas se sentir concernés par la demande faite par Marguerite Marie, bien qu’ils en aient eu semble-t-il connaissance.

Mais il y eut un autre appel du Cœur de Jésus et de Marie à travers les apparitions de la Vierge au XIXe siècle et la petite Thérèse. Et si les autorités officielles ne répondirent pas, le peuple chrétien prit l’appel du Sacré Cœur au sérieux : de nombreuses congrégations furent fondées sous le patronage du Sacré Cœur. Ce mouvement, commencé sous l’Empire, va s’amplifier à partir de 1820 : 73 congrégations vouées au Sacré Cœur seront fondées dans le monde catholique entre 1820 et 1850, 144 entre 1851 et 1900, dont beaucoup en France.

C’est aussi une époque où la spiritualité mariale était en plein renouveau en France, avec des fondateurs comme Guillaume Joseph Chaminade, fondateur des marianistes, Jean Claude Colin, fondateur des Maristes, le P. Libermann, rénovateur des Spiritains, le P. Desgenettes, initiateur en 1836 du culte du « Saint et Immaculé Cœur de Marie, refuge des pécheurs » à Notre Dame des Victoires, Mgr Eugène de Mazenod fondateur des Oblats de Marie Immaculée, etc…

C’est aussi l’époque des grandes apparitions mariales. La symbolique des deux Cœurs y est présente dès le début à travers la « Médaille miraculeuse » demandée par la Vierge à Catherine Labouré lors des apparitions de la rue du Bac (1830). On retrouve cette symbolique des deux Cœurs à Pontmain (1871) où une petite Croix rouge apparaît sur la poitrine de la Vierge, à l’endroit du Cœur, et à Pellevoisin (1876), où la Vierge recommande à la petite Estelle Faguette le scapulaire du Sacré Cœur et lui dira dans la septième apparition : « Le Cœur de mon Fils a tant d’amour pour le mien qu’il ne peut refuser mes demandes. »

Père Martin Pradère – 1 minute avec Marie

 

Ajouts récents ...

LES SAMEDIS DE LA VIERGE MARIE

4 - La prédestination de la Mère de Dieu

Cette série comporte 52 méditations : une pour chaque samedi de l'année.

 

Fête 27 juin

NOTRE DAME
DU PERPÉTUEL SECOURS

FÊTE 19 JUIN

SAINT SACREMENT
DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST

FRÈRES MARISTES 

Marie co-fondatrice
et gloire des frères Maristes

FÊTE 19 JUIN

SAINT-SACREMENT

SAINT BONAVENTURE

Commentaire du SALVE REGINA

Les Gloires de Marie
Saint-Alphonse de Liguori
Marie est aussi la Mère des pécheurs repentants (Ch I, IV )



EN VEDETTE ...

Méditations ...

MÉDITATIONS SUR LA VIERGE MARIE / 2
Le dialogue de Marie et de l’Archange

Marie Immaculée et le cosmos

Saint Anselme comprend, dans la foi, que la création entière, terrestre et angélique, est toute entière restaurée en Marie immaculée. En notre temps où l'écologie est remise à l'honneur, ce regard profond est très actuel !

 

« Ciel, étoiles, terre, fleuves, jour, nuit et toutes les créatures qui sont soumises au pouvoir de l'homme ou disposée pour son utilité se réjouissent, Ô Notre Dame, d'avoir été par toi d’une certaine manière ressuscités à la splendeur qu’ils avaient perdue, et d'avoir reçu une nouvelle grâce inexprimable.

Les choses étaient comme mortes car elles avaient perdu la dignité originelle à laquelle elles avaient été destinées.

Leur but était de servir à la maîtrise ou aux nécessités des créatures auxquelles appartenait de faire monter la louange vers Dieu.

Elles étaient écrasées par l'oppression et avaient perdu leur vitalité par l'abus de ceux qui s'étaient faits serviteurs des idoles. Mais elles n'étaient pas destinées aux idoles.

Maintenant par contre, presque ressuscitées, elles se réjouissent d'être soutenues par la maîtrise et embellies par l'usage des hommes qui louent Dieu.

Elles ont exulté comme d'une nouvelle et inestimable grâce en entendant que Dieu lui-même, leur Créateur, non seulement invisiblement les gouverne d’en haut, mais est aussi présent parmi eux visiblement, et les sanctifie en se servant d'elles.

Ces biens si grands sont venus du fruit béni du sein béni de Marie bénie.

Par la plénitude de ta grâce les créatures qui étaient aux enfers se réjouissent dans la joie d'être libérées, et celles qui sont sur la Terre se réjouissent d'être renouvelées.

En vérité par le Fils glorieux même de ta virginité glorieuse, tous les justes exultent, libérés de leur asservissement, et ceux qui sont morts avant ta mort vivifiante se réjouissent avec les anges parce qu'elle est refaite nouvelle leur ville démolie. »

Saint Anselme de Cantorbéry

 

Théologie ...

Je vous salue Marie - 3

Dom Eugène Vandeur



Grégorien ...

FÊTE DU SACRÉ-COEUR

 
 

Prières ...